Cyclisme : du Haut-Niveau amateur en nord-Lozère

Les 6 et 7 août derniers, l’UC St-Chély et Gévaudan Vélo ont réussi leurs paris d’organiser 2 épreuves cyclistes de haut-niveau et d’y accueillir de talentueux jeunes, mais aussi expérimentés coursiers.

(Par Jean-baptiste Trauchessec – Gévaudan Vélo) 

Dimanche 6, c’est à St-Sauveur de Peyre, que le club Barraban et son partenaire local ont accueillis une épreuve matinale support de la manche finale du Tour Languedoc-Roussillon Cadets-Minimes. Sur le nouveau circuit de la Terre de Peyre, présentant une longueur de 8.8kms ponctués de 3 sélectifs talus, les jeunes cyclistes ont offert de belles oppositions. Chez les Minimes (13/14 ans), c’est un jeune Espagnol d’origine hollandaise, Knight Chaneac, qui s’impose avec brio. Chez les Cadets (15/16 ans), c’est le Montpelliérain Diaz qui gagne après une belle chevauchée menée victorieusement. Cette victoire chamboule le classement général du Tour Régional où le jeune Mendois Théo Laurans, leader au départ de cette ultime manche mais en difficulté sur le circuit margeridien, devra se contenter de la 3° place, un résultat encourageant pour la saison 2018.

L’après-midi dès 16 h c’est un peloton de 35 cyclistes qui s’est élancé pour 11 tours de course et une distance de 99 km où l’enchainement à chaque tour des 3 talus aura établi une rude sélection…

Dès le premier tour c’est un groupe de 7 coureurs qui s’isole, au sein duquel on retrouve sans surprise les hommes forts et favoris : le Sarthois Samuel Plouhinec (Team Peltrax) un des meilleurs amateurs français au palmarès long comme un jour sans fin, qui tirera sa révérence à la fin de saison; les Provençaux Florent Castellarnau et Mathieu Caramel (AVC Aix), Corentin Navarro (La Pomme Marseille), l’auvergnat Maxime Roger (Chambéry Cyclisme Formation), le Narbonnais Clément Koretzky (Charvieux-Chavagneux) et l’estonien Steven Kalf (UC Aubenas).

Victoire de Maxime Roger (Chambéry Cyclisme Formation) devant Samuel Plouhinec (Team Peltrax) au GP Elite de St-Sauveur de PeyreLe niveau de ces coureurs et la bonne organisation de cette échappée condamnent très rapidement le peloton, vite repoussé au-delà de la minute… La victoire allait se jouer entre ces 7 concurrents et il faudra attendre les 4 derniers tours pour que Navarro et Kalf cèdent sous les accélérations. Les 5 coursiers se sont départagés dans la montée des cimetières où la fraicheur et les qualités de puncheurs sont essentielles pour s’imposer. Sur cette édition 2017, c’est l’auvergnat Maxime Roger, récent 7e du Championnat de France, qui s’impose devançant l’expérimenté Samuel Plouhinec et le local Mathieu Caramel qui avait à cœur de briller sur l’épreuve de son club formateur.

Lundi 7 aout dès 19 h 30, c’est le GP Elite de St-Chély d’Apcher qui clôture les festivités de la ville et offre aux cyclistes un deuxième round pour s’imposer en Lozère. Ils étaient une vingtaine à prendre le départ de cette épreuve disputée sur 1 h 30 + 5 tours, une configuration qui rend la course plus simple à comprendre pour les nombreux spectateurs venus assister à cette animation sportive gratuite offerte par l’UC et ses nombreux bénévoles.

Après quelques tours de mise en jambes, c’est un solide duo composé à nouveau de Mathieu Caramel (AVC Aix) et Clément Koretzky (Charvieux-Chavagneux) qui s’isole en tête de course et prend rapidement un tour au maigre peloton vite éclairci au fil des tours usants du centre-ville Barraban.

Bien protégé par ses équipiers Castellarnau, DeCarvalho et Hutin, les spectateurs ont vite compris que la victoire allait se jouer entre le Lozérien Caramel, déjà vainqueur de cette épreuve en 2013, et le Lodévois Koretzky lui aussi vainqueur en 2010.

Sur le faux plat montant de l’avenue de la République, c’est finalement l’ancien professionnel Koretzky qui conserve une maigre avance devant Mathieu Caramel un peu dépité de ne pas s’imposer sur ses terres au cours de cette saison 2017 qui le voit évoluer à un très haut niveau. Derrière c’est un autre aixois, Hutin, qui règle le groupe de poursuivants au sein duquel le jeune Barraban Anthony Mendes figurait.

Côté lozérien, on soulignera le très bon comportement du Mendois Axel Roudil qui s’impose en Junior sur les 2 épreuves mais, surtout, y signe deux Top10 sur ces épreuves Élite. Une belle performance pour ce jeune lozérien qu’on est plus habitué à voir évoluer au niveau international en VTT.

Sous une agréable météo estivale et avec l’appui des collectivités et de ses nombreux bénévoles, l’UC Saint-Chély est parvenue à organiser ses 2 manifestations et offrir 2 animations sportives de qualité aux amateurs de vélo et nombreux spectateurs présents sur ces épreuves, cela malgré l’absence remarquée des représentants fédéraux du cyclisme pour qui la finale du Tour Languedoc et le niveau Élite ne semblent pas intéressants.

Les commentaires sont fermés.