Fermeture des commerces et restaurants : ce que dit l’arrêté ministériel

Même sur les terrasses extérieures, les bars et restaurants ne peuvent plus accueillir la clientèle, seule la vente à emporter ou la livraison est possible.

L’arrêté du ministère de la Santé précisant les annonces faites par le Premier ministre samedi concernant la fermeture des commerces «non essentiels» et la limitation des rassemblements pour lutter contre l’épidémie de coronavirus a été publié au Journal officiel ce dimanche

On y lit notamment qu’«il y a lieu de fermer les lieux accueillant du public non indispensables à la vie de la Nation tels que les cinémas, bars ou discothèques ; qu’il en va de même des commerces à l’exception de ceux présentant un caractère indispensable comme les commerces alimentaires, pharmacies, banques, stations-services ou de distribution de la presse ; que compte tenu de leur contribution à la vie de la Nation, les services publics resteront ouverts y compris ceux assurant les services de transport».

Restaurants et bars sont «autorisés à maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison».

Les commentaires sont fermés.